ENTRE TRADITION ET INNOVATION

Un peu d'histoire ...

Après avoir été depuis le 16ème siècle, un manoir où se sont succédées diverses familles nobles de France, le domaine de La Haye devint en 1928 la propriété d'un industriel de Derval : Mr Henri Baron. Ayant été lui-même victime de la justice expéditive au lendemain de la libération, ce domaine demeura à l'abandon en attendant un acquéreur.

C'est le 25 Septembre 1953 que le Conseil Général de la Congrégation donna son accord pour l'acquisition du domaine afin que le District de Nantes puisse avoir son « juvénat », soulageant ainsi celui de Janzé.

Le château de la Haye en 1953

Les premiers juvénistes arrivèrent dès le 9 Septembre 1954, non pas à La Haye, encore en travaux, mais à Saint-Joseph dans le bourg de Derval. Et c'est le 11 Septembre 1955 que le Domaine de La Haye accueillit ses premiers juvénistes. La bénédiction solennelle par Mgr Villepelet, Evêque de Nantes, eut lieu le 14 mai 1956.

Devenu vite trop étroit, une nouvelle tranche de travaux va s'ouvrir en 1964. Saint Donatien trouva déjà à cette époque quasiment sa physionomie actuelle. Jusqu'en 1994, le juvénat Saint Donatien va accueillir des centaines de jeunes désireux d'approfondir leur vocation, mais la crise sociale et religieuse va vite faire fléchir les effectifs. Pendant 40 ans de « juvénat », près de 900 jeunes y seront passés. 90 d'entre eux deviendront Frères et combien d'autres auront trouvé les racines d'une solide vocation chrétienne.

En 1994, il ne restait que 17 élèves. Que faire ! Avec le soutien des familles de cette époque, des anciens élèves, des Services des Vocations de Nantes et de Rennes, il est décidé de faire connaître le Collège Saint Donatien, non plus en le limitant dans sa visée vocationnelle, mais, tout en gardant « l'âme » de la maison, offrir à des jeunes volontaires, un lieu de vie pour grandir humainement, intellectuellement et chrétiennement, tout en demeurant un terrain où seront semés des germes de vocations.

Depuis 1994, les effectifs n'auront cessé de croître, jusqu'à dépasser 93 élèves, effectif maximum en 2007-2008. Avec des jeunes venant essentiellement des Pays de la Loire et de Bretagne mais aussi d'un peu plus loin, chaque année le Collège Saint Donatien continue à remplir sa mission.

Jusqu'en juin 2005, le Collège Saint Donatien était un établissement scolaire privé hors contrat. Depuis la rentrée de septembre 2005, il est passé sous contrat et il est rattaché administrativement au Collège Saint Joseph de Derval. Il prend désormais la dénomination d'Institution Saint Donatien.

Autrefois le collège était essentiellement animé par une équipe de Frères. Aujourd'hui c'est en mission partagée que Frères et laïcs, avec la présence d'un prêtre diocésain, continuent de faire route ensemble

Que de changements depuis les origines ! Et pourtant … Les anciens élèves – et ils sont nombreux – reviennent visiter " leur " Collège, constatent que nous faisons " toujours " telle ou telle activité, que ce soit dans le domaine spirituel, scolaire ou sportif … Il n’est pas rare d’entendre :

"  Ah ! c’est génial, vous avez raison de garder cela ! Ça m’a tellement aidé … çà, j’aimais… "

Entre tradition et innovation, l’équilibre est toujours à préserver, mais nous essayons de nous comporter  comme  des " jardiniers prudents"qui savent que la richesse de la terre qu’ils travaillent est le fruit du labeur et de l’expérience de leurs prédécesseurs et que leur rôle est de continuer à faire produire cette terre en innovant parfois, mais toujours avec prudence !

Vue d'ensemble actuellement

Un peu d'architecture ...

Il est intéressant de lire les descriptions faites du Château de La Haye au tout début du XXème siècle avant qu'il ne subisse les transformations en Ecole Secondaire des Frères de Ploërmel :

"Le Manoir fût restauré récemment. Il est orienté sur un plan rectangulaire (axe S.O.N.E) augmenté vers le sud-ouest d'un pavillon rectangulaire du XVIIème siècle. A l'angle Est, s'élève une tour cylindrique à toiture pyramidale. Une tourelle hexagonale est construite au milieu de la façade externe, avec une porte à corbeaux, des fenêtres à meneaux du XVIème siècle, des baies chanfreinées en gorges,... Dans une petite cour entourée de bâtiments du XVIème siècle, nous découvrons des portes à fronton triangulaire de schiste, un porche d'entrée à claveaux de schiste et un cintre surbaissé. Dans le petit jardin intérieur vers l'ouest, cinq colonnes monolithes de schiste soutiennent un garde-manger. "

Les descriptions extérieures laissent penser que ce château date du XVIème siècle. Les plaques de fonte des cheminées armoirées et ornées d'hermines et de croix de Lorraine semblent rappeler la même époque et particulièrement la Ligue. Une date placée sur une plaque de fonte armoirée prouve cette assertation.

 

Chronologie exacte des différents propriétaires successifs du Manoir de La Haye :

1513
Jean de Beaulieu,
Seigneur de Nozay

1576
Jacques Barrin,
Seigneur de La Haye
Président du Parlement de Bretagne

1594
Louis Paris de Soulanges,
Ecuyer et Sénéchal de la Baronnie de Derval

1633
Famille Barrin de Geoffroy

1692
Henri de La Chapelle,
Marquis du Grand Fougeray

1696
Armand Joseph,
Comte de Cambout

1749
Charles Hubert de La Massue,
Seigneur de La Haye

1836
Famille de Carheil

1907
Famille Ledoux,
puis Baron (gendre de Jean-Marie Ledoux)

1953
Association Saint-Joseph de l'Institut des Frères de Ploërmel